Radiothérapie

Accélérateur de particules

Accélérateur de particules

Qu’est-ce que la radiothérapie ?

C’est l’utilisation de radiations ionisantes pour traiter les tumeurs, ou éviter leur récidive.
La radiothérapie du sein ou radiothérapie mammaire est donc le traitement par ces radiations (ou Rayons) au niveau du sein (plus ou moins les aires ganglionnaires adjacentes).
Cette radiothérapie survient quasiment toujours après une intervention chirurgicale (mastectomie en cas d’ablation du sein ou tumorectomie en cas d’ablation de la tumeur uniquement avec conservation du sein). Son but est de détruire d’éventuelles cellules cancéreuses résiduelles au niveau de la glande mammaire.
Elle a un intérêt capital car elle permet de réduire le risque de récidive locale, en particulier en cas de conservation du sein (tumorectomie).
Les rayons sont délivrés en général en plusieurs séances (en général, 1 séance de 10 minutes par jour, 5 jours sur 7, du lundi au vendredi pendant 5 à 7 semaines selon les cas, soit entre 25 et 33 séances) par des appareils modernes extrêmement complexes dénommés accélérateurs linéaires de particules.
La patiente est allongée sur une table ressemblant à une table de scanner et cet appareil tourne autour de la patiente pour délivrer de manière ciblée les rayons X.

Avant de débuter les séances de radiothérapie, il y a aura plusieurs étapes préliminaires ou de préparation :

  • Consultation avec l’Oncologue-Radiothérapeute, médecin spécialisé en Radiothérapie. C’est lui qui programmera le traitement, décidera du nombre de séances, de la zone à traiter, et vous surveillera durant le traitement.
  • Scanner de repérage : c’est l’étape clé du traitement. Il s’agit en fait d’un scanner qui va permettre de repérer la zone à traiter. Une fois ce scanner effectué, la patiente rentre chez elle et le radiothérapeute responsable de la patiente se charge de déterminer avec précision à la tumeur ou la zone post-opératoire à traiter (on parle de radiothérapie conformationnelle ou Radiothérapie 3 D).
  • Etape de vérification : une fois la cible repérée avec précision par le médecin, les radio-physiciens (physiciens médicaux spécialisés dans les rayonnements ionisants) vont, avec le médecin, établir un plan de traitement. Celui-ci sera vérifié sous machine, avec notamment la position de la patiente sur la table de traitement. Des marques au feutre seront dessinées sur la zone à traiter. Ces marques seront à conservées durant la totalité du traitement.

Les séances de radiothérapies : une fois les vérifications effectuées, les séances peuvent commencer : 1 séance par jour de 10 minutes environ, tous les jours (sauf les Week End et jours fériés) durant 25 à 33 séances selon les cas.
Vous verrez votre Radiothérapeute en consultation toutes les semaines pour s’assurer qu’il n’y pas ou peu d’effet secondaire durant le traitement.

Les effets secondaires de la radiothérapie mammaire

La plupart des patients supportent bien la radiothérapie, mais des effets secondaires aigues (immédiats) peuvent survenir. Ceux-ci sont en relation avec le volume irradié, la dose distribuée ; de plus il existe également des facteurs individuels. Ces effets secondaires sont généralement transitoires et d’intensité modérée. Vous pourrez à tout moment en parler à votre radiothérapeute et vous apportera, le cas échéant, un traitement symptomatique.

Les principaux effets secondaires que vous pouvez présenter sont :

  • une irritation essentiellement cutanée, en regard du sein, qui est plus fréquente en fin d’irradiation, et disparaît le plus souvent en quelques jours. Sans gravité, elle se manifestera par une rougeur et éventuellement des démangeaisons. Votre Radiothérapeute vous prescrira une pommade adaptée.
  • une fatigue, qui s’installe progressivement, et qui est en fait multifactorielle.

Dans tous les cas, vous recevrez une brochure explicative détaillée avant de débuter le traitement par Radiothérapie.